Quand :
13 avril 2019 @ 14 h 00 min – 23 juin 2019 @ 19 h 00 min
2019-04-13T14:00:00+02:00
2019-06-23T19:00:00+02:00
Où :
Centre d'art Le Lait
28 rue Rochegude
81000 Albi
Coût :
Gratuit
Contact :
Centre d'art Le Lait
0963039884

Șerban Savu – En dérive
Du 13 avril au 23 juin 2019. Vernissage le 12 avril à 18h30

Şerban Savu (né en 1978 à Sighisoara (Roumanie) ; vit et tra­vaille à Cluj-Napoca (Roumanie)) appar­tient à un groupe d’artis­tes rou­mains ins­tallé à Cluj-Napoca, une ville uni­ver­si­taire de Transylvanie non loin de la Hongrie, aujourd’hui consi­dé­rée comme la capi­tale artis­ti­que rou­maine. Sous l’impul­sion de cette bande d’amis s’est en effet déve­lop­pée là-bas une scène extrê­me­ment dense, qui compte dans ses rangs des figu­res aujourd’hui inter­na­tio­na­le­ment reconnues, telles qu’Adrian Ghenie, Victor Man ou Ciprian Muresan.

Les pein­tu­res figu­ra­ti­ves de Şerban Savu repré­sen­tent la plu­part du temps de vastes pay­sa­ges post-indus­triels, dans les­quels les pro­ta­go­nis­tes se pro­mè­nent, nagent et se livrent à des acti­vi­tés quo­ti­dien­nes. Elles dépei­gnent majo­ri­tai­re­ment des per­son­nes soli­tai­res, cap­tu­rées à mi-dis­tance, iso­lées et concen­trées sur une action spé­ci­fi­que. Quant aux scènes d’inté­rieur, elles dévoi­lent des per­son­na­ges igno­rant notre regard, absor­bés dans leurs tâches. Il en résulte une série d’ins­tan­ta­nés poi­gnants, qui révè­lent sub­ti­le­ment la psyché des rou­mains « ordi­nai­res », alors que le pays connaît de fré­quents bou­le­ver­se­ments poli­ti­ques et économiques.

Şerban Savu offre un regard cri­ti­que de ces pay­sa­ges. En effet, le déca­lage entre le trai­te­ment pic­tu­ral, qui magni­fie l’ensem­ble – notam­ment par un tra­vail très précis sur la lumière –, et la vanité des scènes repré­sen­tées donne à ces pein­tu­res un ton désa­busé. Ses œuvres évoquent à la fois les toiles des Impressionnistes de la fin du 19e siècle, mais font également écho aux œuvres de Jean-François Millet, Pieter Bruegel ou Edward Hopper, dans cette faculté à cap­tu­rer un moment sin­gu­lier, à sus­pen­dre le temps pour un court ins­tant.
Ces pein­tu­res témoi­gnent également d’une époque aujourd’hui révo­lue, et évoque les rêves de l’utopie com­mu­niste : ces pay­sa­ges urbains, qui sem­blaient ouvrir la voie à un avenir radieux, sont en quel­ques années deve­nus des reli­ques. Ce sont ces deux pério­des de l’his­toire qui se mêlent et se confron­tent dans les com­po­si­tions de Şerban Savu, des emblè­mes de pro­mes­ses pas­sées et des scènes de la réa­lité actuelle.

L’expo­si­tion au LAIT, inti­tu­lée « En dérive », ras­sem­ble des œuvres pro­dui­tes par Şerban Savu durant les douze der­niè­res années, dont cer­tai­nes font écho au contexte local, et notam­ment au tra­vail d’Henri de Toulouse-Lautrec.

En amont de son expo­si­tion à Albi, Şerban Savu est invité par le Centre Pompidou à y expo­ser son tra­vail. Ce projet, mené avec son com­pa­triote Ciprian Muresan, s’arti­cule autour de Constantin Brancusi, figure tuté­laire de la scène artis­ti­que rou­maine.

Centre d’art Le Lait
28 rue Rochegude
Du mer­credi au diman­che de 14h à 19h
Fermé les jours fériés

Entrée libre et acces­si­ble à tous

À l’occa­sion de l’expo­si­tion de Şerban Savu au centre d’art contem­po­rain Le Lait sera également publié un livre, à la fron­tière entre cata­lo­gue rétros­pec­tif et livre d’artiste. Richement illus­trée et ponc­tuée de divers textes et entre­tiens, cette publi­ca­tion aborde sous un angle nou­veau le tra­vail de Şerban Savu, en offrant une mise en pers­pec­tive de son œuvre pic­tu­rale avec dif­fé­rents textes du poète amé­ri­cain Philip Levine, qui porte dans ses poèmes un regard unique sur le monde ouvrier amé­ri­cain.
Une co-édition entre IDEA Design + Print, Cluj, la gale­rie Plan B Cluj/Berlin et le centre d’art contem­po­rain Le Lait, Albi