Quand :
20 avril 2019 @ 11 h 00 min – 14 h 00 min
2019-04-20T11:00:00+02:00
2019-04-20T14:00:00+02:00
Où :
La Coopérative-Musée Cérès Franco
5 Route d'Alzonne
11170 Montolieu
France
Coût :
Gratuit
Contact :
Irène Daniaux
0640576726

Pour la saison 2019, Les Mangeurs d’Etoiles (1969-2019) sera à l’affiche à compter du 20 avril jusqu’au 3 novembre 2019. Le commissariat a été confié à Françoise Monnin qui dirige la revue Artension. Elle célèbrera à sa manière le cinquantième anniversaire de la conquête de la lune.

Voilà 50 ans exactement que l’Homme a mis le pied sur la Lune pour la première fois, le 20 juillet 1969. Scientifique, ce « petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité » (Neil Armstrong, 31 juillet 1969) constitue l’apothéose d’une quête fondamentalement poétique.

La Collection Cérès Franco, débutée l’année où, pour la première fois de l’histoire du Monde, la Lune était photographiée, en 1959, reflète tout particulièrement un aspect méconnu mais fondamental de notre histoire de l’art : l’existence d’une esthétique « cosmique ». Commissaire d’expositions à partir de 1962, critique d’art deux ans plus tard, Cérès Franco saisit et défend alors ce pan essentiel et encore méconnu de la création moderne et contemporaine. Cette exposition le démontre.

Au début des années 1960, le rêve millénaire consistant à honorer la Lune, à la visiter, voire à la décrocher, est susceptible de devenir une réalité. Les peintres modernes, les artistes singuliers, les créateurs populaires – comme certains écrivains, cinéastes, designers et aussi scientifiques – rivalisent alors de fantaisie, pour imaginer l’aspect de cette planète. Ils subliment l’allure des cosmonautes et de leurs équipements, l’ambiance des paysages sidéraux, la nature d’êtres extra-terrestres, parfois même la rencontre de divinités intergalactiques.

Les formes imaginées durant les « sixties » influencent durablement nombre de créateurs durant le demi-siècle qui suit. Elles persistent encore à présent, au cœur de la création de plasticiens inspirés. Car si l’on a marché sur l’astre en 1969, nous n’en avons pas pour autant percé le mystère, 50 ans après. « Au clair de la Lune, mon ami Pierrot » rêve encore. Colombine, aussi.

Les principaux artistes exposés sont Anselme Boix-Vives, César, Chomo, Corneille, Jean Dubuffet, John Christoforou, Bengt Lindström, Michel Macréau, Jaber al Mahjoub, André Robillard, Yvon Taillandier et 75 autres artistes qui ont décroché la Lune.