ESBAMA

École supérieure des beaux-arts Montpellier Méditérranée Métropole

Voir l’actualité

L’École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Méditerranée Métropole – Esbama est dans une phase de développement, en lien étroit avec le projet de création d’un centre d’art contemporain à Montpellier à l’horizon 2019.

En créant un ensemble intégré comprenant ce futur centre d’art contemporain, le centre de culture contemporaine La Panacée et l’Esbama, l’un des enjeux majeurs pour la Métropole de Montpellier consiste à mettre en synergie des lieux de création, de diffusion et de formation, générant ainsi des conditions extrêmement favorables pour de nouvelles ambitions.

Présentation

L’École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Méditerranée Métropole – Esbama  est l’une des quatre écoles supérieures d’art de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Elle prépare ses étudiants au DNA option art et au DNSEP option art, valant grade de master.

L’Esbama déploie son activité en s’appuyant sur des partenariats noués à plusieurs  niveaux, dans différents domaines.

  • En matière d’enseignement supérieur et de recherche, l’Esbama développe des coopérations avec des établissements dans les champs de la formation, de la recherche, de l’insertion professionnelle et des relations internationales, pour partager les savoir-faire et rassembler les énergies respectives autour d’objectifs communs. Des collaborations interviennent ainsi avec des universités, des établissements supérieurs culture, tant en France qu’à l’étranger et d’autres établissements d’enseignement supérieur.
  • L’autre enjeu est de consolider nos relations avec le milieu professionnel de l’art contemporain, en faisant en sorte que ces liens profitent au mieux à nos étudiants et à nos diplômés. Le travail mené se poursuit en s’appuyant notamment sur les relations bâties avec les lieux d’art et galeries d’art, du local à l’international.
  • La connexion forte avec les autres champs de l’art permet par ailleurs de renforcer notre souhait d’interagir sous l’angle de l’interdisciplinarité, grâce à des échanges nourris avec des institutions agissant dans différents champs artistiques.
  • L’une des finalités recherchées consiste également à mieux relier nos étudiants au monde de l’entreprise et d’en faciliter l’accès à nos diplômés. Il est ainsi question d’associer des acteurs économiques à l’élaboration de projets ou de développer avec eux des partenariats.

Projets associés

Sur le plan pédagogique, l’Esbama renouvèle ses programmes en lançant notamment un dispositif innovant pour ses étudiants de 5ème année autour et avec des personnalités, critiques et artistes de l’art contemporain. Cette année, Eric Troncy et Olivier Vadrot ont inauguré cette nouvelle forme d’un enseignement mêlant intimement expression d’excellence et exigences professionnelles.

Par ailleurs, l’Esbama a réorganisé son activité autour d’une unité de recherche ELanS : Espaces, Langages, Subjectivités qui regroupe des programmes et des projets menés par des enseignants de l’Esbama, des personnalités invitées, ainsi que des étudiants et des diplômés de l’établissement.

En matière d’insertion professionnelle, l’Esbama met en place des sessions d’information en direction de ses futurs diplômés, en effectue le suivi, et leur propose des formes d’accompagnement. C’est ainsi que l’Esbama a créé le dispositif Post_Production en 2015 qui permet à 4 diplômés (DNSEP) des 4 écoles supérieures d’art de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées d’effectuer un parcours dans le milieu professionnel de l’art comprenant une période de résidence, une phase de production et un temps d’exposition, avec en plus, l’édition d’un catalogue.

L’histoire

1872 : La ville de Montpellier crée l’école municipale des Beaux-Arts. Par arrêté ministériel en date de 1882, elle devient école régionale subventionnée par l’Etat, comme trois autres écoles existant en France à cette époque : Lyon, Toulouse et Marseille.

1977 : L’École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier délivre un diplôme national :  le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP), option art.

1995 : L’établissement s’implante définitivement en centre ville, et donne son nom au quartier des « Beaux-Arts ».

2011 : L’École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier prend la forme juridique d’un Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC).

ESBAMA
École supérieure des beaux-arts Montpellier Méditérranée Métropole

130 rue Yehudi Menuhin
34000 Montpellier

04 99 58 32 85
contact@esbama.fr
www.esbama.fr
facebook |

directeur général : Philippe Reitz
directeur artistique et pédagogique : Christian Gaussen
responsable administratif et financier : Marc Choinard
responsable technique : Thierry Guignard 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn