Chapelle Saint-Jacques

centre d’art contemporain

Voir l’actualité

Habiter – être habité ici, ailleurs et maintenant c’est imaginer sa ville, sa région comme territoire des possibles pour proposer des circulations, favoriser la curiosité par des questionnements liés à l’espace et aux humanités diverses et singulières. La Chapelle Saint-Jacques centre d’art contemporain par ses multiples invitations est un vecteur de réflexion, un espace propice à la découverte.

Présentation

« Une exposition a clairement une vocation pédagogique ; cela ne devrait pas être du spectacle mais un essai. »
Eric de Chassey, Directeur de la Villa Médicis à Rome

Le centre d’art Chapelle Saint-Jacques revient régulièrement au cours de sa programmation sur la question du paysage de l’architecture et des humanités. Ce sont des « points de vues » portés par les artistes dont les œuvres incitent à l’exploration des pratiques plastiques contemporaines. La programmation faite de trois expositions in situ et trois propositions Hors les murs alterne entre la jeune création, la création émergente et les artistes reconnus de la scène artistique française. Les plasticiens invités, sont accueillis au centre d’art pour faire des propositions, le plus souvent, in situ. Le lieu nécessite d’être pris en compte dans son intégralité. Il faut, ici, en permettre une lisibilité claire afin de faire émerger la densité narrative du récit, vue comme un socle au projet du centre d’art. Dés lors, l’artiste fait des propositions,  le commissaire fait  avec lui des choix  en fonction du lieu, d’une atmosphère et de désirs qu’il souhaite diffuser avec une grande subjectivité. L’œuvre et l’accrochage ont ainsi le pouvoir d’entraîner le spectateur, de le déranger, de l’émouvoir, de l’interroger pour le faire avancer. Il s’agit ici de jouer sur la transversalité. Il nous faut créer des passerelles entre l’artiste, le public et les œuvres. Les actions de médiation, temps fort de la structure, initient un travail en profondeur  avec le public, tenant compte toujours du contexte de territoire. Nous avons donc multiplié les passerelles pour aller dans le sens d’une diffusion plus large de l’art contemporain auprès d’un public souvent peu familiarisé. L’enjeu, étant de réussir à faire pénétrer l’art contemporain dans le tissu de proximité.

Projets associés

La Chapelle Saint-Jacques affirme un positionnement fort dans sa contribution régulière à différents projets associés. Pour le territoire il s’inscrit comme élément moteur de divers projets tels que Virtuacité, semaine de la vidéo et du multimédia à Saint-Gaudens dans l’espace public, Les rencontres du film d’art au cinéma le Régent, ou encore à l’abbaye de Bonnefont avec une exposition d’art contemporain qui insiste sur les liens  qui s’opèrent entre patrimoine ancien, art contemporain et territoire. Le territoire national est aussi un terrain de jeu. L’appartenance de la structure à de multiples réseaux tels que DCA (Développement de centres d’art), air de Midi (réseau des centres d’art en Midi Pyrénées) ou encore le LMAC (laboratoire des médiations en art contemporain) nous fait entreprendre divers projets en partenariats.

Les actions
– Visites commentées d’expositions in situ et hors les murs
– Rencontres  et discussions avec les artistes
– Conférences
– Petits Matins
– Présentation des éditions autour d’un petit déjeuner
– Lectures
– Ateliers pour les enfants.

Les éditions  sont  aussi un engagement fort du centre d’art contemporain depuis sa création. D’abord élaborées par le seul centre d’art, elles existent en tant que co-éditions de façon récurrente depuis les années 2000. Il faut noter que le projet du centre d’art est avant tout de proposer une rencontre celle des artistes, de leurs œuvres avec le public quelqu’il soit. Acte politique-démocratique qui accorde une place forte à chacun des acteurs de ce projet : l’équipe, l’association, les artistes et les publics.

L’histoire

La Chapelle Saint-Jacques se situe dans une chapelle du XVIIe siècle. Elle fait l’objet d’une réhabilitation en 1994, sur l’impulsion de la Ville de Saint Gaudens, qui avait pour objectif d’en faire un lieu d’exposition. Cette réhabilitation a été réalisée sur la base d’un projet de lieu d’exposition « nu », c’est-à-dire sans espaces fonctionnels (absence de bureaux, de réserve et d’atelier), ceux-ci étant hébergés par les services municipaux. En 1995, la Chapelle Saint-Jacques jacques devient une association loi 1901 et dès 2001 ses bureaux sont transférés sur le site d’exposition.

En 2010, Le lieu est totalement repensé et bénéficie d’un programme de travaux qui le dote alors de bureaux, d’un lieu de stockage, d’un atelier pour les enfants, d’un appartement résidence d’artiste. L’espace d’exposition profite aussi d’une rénovation complète. Ce programme d’envergure associé au projet d’établissement entraîne le conventionnement du lieu par la DRAC Midi-Pyrénées, la Région Midi-Pyrénées et la ville de Saint-Gaudens.

Aujourd’hui, véritablement, ce lieu est un lieu qui compte pour les artistes, qu’ils soient du côté de la jeune création ou qu’ils soient du côté des artistes plus reconnus. Des expositions marquantes jalonnent ainsi l ‘histoire du centre d’art De Djamel Tatah à Berdaguer&Péjus de Jason Glasser à Grout/Mazéas les propositions le plus souvent pensées pour le centre d’art écrivent son récit.

Chapelle Saint-Jacques
centre d’art contemporain
avenue du Maréchal Foch
31800 Saint-Gaudens

Du 22 mai au 22 juin : mercredi au dimanche 14h > 18h
Du 25 juin au 30 août : mercredi au samedi 15h > 18h

05 62 00 15 93
chapelle-st-jacques@wanadoo.fr
www.lachapelle-saint-jacques.com

Président de l’Association
François-Xavier Salvagniac

Directrice artistique et administratrice
Valérie Mazouin
05 62 00 36 50 / 06 83 92 08 96

Responsable des publics et de l’action culturelle
Véronique Fauvet-Lamonerie
05 62 00 36 49 / 06 83 91 32 57

Chargée de la communication et des relations presse
Eva Ferrés Ramos
06 63 85 23 43

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn