Installé en bordure de Garonne, dans cette architecture originale du XIXe siècle, de la qualité des grandes constructions comme Saint Sernin, et les Jacobins, la Cathédrale Sainte Cécile et le Palais de la Berbie à Albi, le Château d’Eau, superbe friche industrielle, est aujourd’hui « inscrit sur la liste supplémentaire des monuments historiques ». C’est non seulement un des joyaux du patrimoine architectural de la ville mais aussi la première institution publique consacrée exclusivement à la photographie créée en France en 1974 par Jean Dieuzaide.

Présentation

Dès son arrivée, Jean-Marc Lacabe a ouvert ses choix artistiques à des esthétiques plus contemporaines sans renier l’apport de l’histoire, tenant compte également des propositions qu’offrent les nouvelles technologies de l’image. La programmation proposée est à la fois ambitieuse et équilibrée, faisant la place à des travaux émergents, à des photographes étrangers ainsi qu’à des œuvres plus classiques. Elle est divisée en 6 périodes sur l’année, présentant chacune une à deux expositions monographiques ou thématiques, prolongées par une publication.

Dans une époque saturée d’images, la photographie est instrumentalisée pour manipuler le plus grand nombre (presse à sensation, publicité, propagande), d’où sa perception incomplète comme mode de communication superficiel et immédiat. Pourtant, une photographie, parce que fruit d’une pensée et d’un geste créatif, participe d’un langage riche et complexe. La politique du Château d’Eau revendique cette fertilité en offrant ainsi au public les moyens d’appréhender la lecture des codes photographiques.

Le Château d’Eau abrite également un des plus importants centres de documentation consacrés à la photographie.

Projets associés

Exposition : 220m de cimaises répartis sur deux galeries où sont présentées 8 expositions par an. Depuis 1974, près de 500 expositions monographiques ou thématiques des plus grands noms de la photographie ont été présentées.

Edition : Les monographies (format 21×21) rassemblent les images les plus fortes de l’exposition, accompagnées d’une biographie de l’auteur et d’un texte de présentation. A ce jour, plus de 330 monographies ont été éditées.

Documentation : Un Centre de Documentation riche de 15000 ouvrages présente la photographie sous tous ses aspects et à toutes les époques de son histoire. Ouvrages monographiques et thématiques, périodiques et dossiers sont au service de toutes les personnes désireuses d’approfondir leur culture ou leurs connaissances photographiques.

Diffusion : Collection riche de plus de 4500 tirages originaux, l’ensemble de cette collection est aujourd’hui informatisé et permet un accès direct, rapide et complet.

Expositions itinérantes : conscient du rôle qu’il doit jouer  dans la promotion et la reconnaissance de la photographie, le Château d’Eau entend aussi œuvrer « hors ses murs ». A cette fin des expositions thématiques ont été créées à partir de la collection de la Galerie et sont proposées à l’itinérance. Depuis 1987, plus de 400 expositions ont été présentées en France et à l’étranger. Un catalogue est disponible sur demande.

Service pédagogique : La mise en place d’animations pédagogiques en direction des écoles, collèges et lycées se présente sous différentes formes : visites commentées, ateliers, mallettes pédagogiques,  jeux visuels, etc. Les outils pédagogiques pour la lecture de l’image sont proposés et adaptés aux différentes classes d’âge.

L’histoire

Le Château d’Eau a été construit sur les plans de l’architecte Raynaud de 1821 à 1823, à la suite d’un leg fait par le capitoul Charles Laganne à la ville de Toulouse « pour la distribution des eaux de la Garonne, pures, claires, agréables à boire… » La même année, Nicéphore Nièpce invente la photographie. Le Château d’Eau alimenta 90 fontaines de 1823 à 1870, puis fut laissé à l’abandon, sa capacité étant devenue insuffisante.

En 1974, le maire Pierre Baudis, confie le Château d’Eau à Jean Dieuzaide, le parant ainsi d’une nouvelle jeunesse en ouvrant historiquement ses portes à la photographie. Inaugurée en Avril 1974 avec une exposition de Robert Doisneau, en présence de Jean-Louis Sieff, Jean-Claude Gautrand et bien d’autres, cette galerie devient  le premier espace culturel entièrement dédié à la photographie.

En 1989, un second espace d’exposition est inauguré sous une arche du Pont Neuf abritant également le Centre de Documentation qui, ouvert en 1978, était installé jusqu’alors au premier étage de la tour du Château d’Eau.

Le Château d’Eau
1, place Laganne
31000 Toulouse

Du mardi au dimanche 13h > 19h

05 61 62 09 40
www.galeriechateaudeau.org

directeur, Jean-Marc Lacabe
assistante de direction, Thérèse Pitte
documentaliste et chargé des publics, Dominique Roux
chargée de communication et relations presse, Laurence Mellies
chargée de la collection, Estelle Lacanal
régisseur, Nicolas Gout
service technique, Jean-Daniel Peyre
accueil, Aurélio Diaz Ronda, Laurence Fourcade, Didier Marinesque Cathy Godard, Agnieszka Barat

Gratuit pour les moins de 18 ans
Tarif général : 2,50€
Tarif réduit : 1,50€
Carte Pass (valable 1 an) : 15€ ou 9€ tarif réduit
Visites commentées le mercredi à 15h et à 17h, sauf en août
Pour les groupes : visite libre sans réservation, visite commentée sur réservation (18 €)

Métro ligne A station Saint-Cyprien
Bus 2, 10, 12, 14, 52, 78, 80 (Cours Dillon)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn