Le Centre d’art et photographie de Lectoure est un lieu de production, de diffusion, d’échanges et d’expérimentation axé sur les implications de la photographie dans la création artistique et sur la place de l’image dans le monde actuel. Dans la diversité des projets artistiques des centres d’art contemporains, la singularité du Centre de Lectoure repose sur trois caractéristiques : une implantation en milieu rural, l’exploration d’un champ artistique centré sur la photographie, une programmation permanente associée à un festival annuel, L’Été photographique de Lectoure.

Présentation

Le positionnement artistique du Centre d’art et photographie a été choisi à une époque où la photographie et l’art contemporain s’ignoraient. Envisager la photographie dans le champ de l’art, en intégrant dans sa programmation toutes les formes de création ayant recours à ce médium était peu évident à une époque où la photographie se partageait en deux catégories irréductibles : créative et plasticienne. Largement validé par l’évolution ultérieure des pratiques artistiques, ce choix a permis au Centre d’art et photographie d’accompagner les évolutions récentes des formes artistiques. Il a permis  d’explorer les liens entre les usages artistiques et les usages sociaux de la photographie, entre la photographie et les autres formes d’images, alors que l’avènement du numérique et des réseaux sociaux, bouleversant les comportements, a profondément modifié l’essence et les fonctions de la photographie.

Parmi les centres d’art et les manifestations d’art contemporain et de photographie, ce positionnement est singulier : ni généraliste dans le champ de l’art contemporain, ni exclusivement photographique, ni voué à l’image en général, mais tourné vers la présence de la photographie dans l’art et la vie sociale.

Le Centre d’art et photographie de Lectoure offre aux artistes les moyens de réaliser leurs projets par des productions, des commandes, des résidences et des éditions. Les expositions sont présentées dans la Maison de Saint-Louis, rénovée en 2011 pour accueillir le Centre d’art, mais aussi, lors de manifestations comme l’Eté photographique ou Cheminements, dans d’autres lieux de Lectoure et des environs.

A l’échelle de la région, le Centre d’art et photographie, engagé très tôt dans des actions de sensibilisation et de formation, met en œuvre le programme de médiation culturelle du Festival international d’art de Toulouse et anime le LMAC-MP (Laboratoire de Médiation en Art Contemporain en Midi-Pyrénées).

Le Centre d’art et photographie est membre de DCA et des réseaux Diagonal et Air de Midi.

Projets Associés

En lien avec les expositions
– Visites pour jeune public sous diverses formes (goûter, visites à la lampe de poche, etc.)
– Visites commentées pour tout public et pour des publics spécifiques : hôpital de jour, CMP, EPHAD
– Ateliers pour jeune public dans les cadres scolaire et extrascolaire
– Ateliers pour publics spécifiques : Centre médico-pédagogique
– Ateliers sur inscription individuelle pour jeune public et pour adulte
– Visite pour les agents de la médiathèque en vue de l’organisation de « L’heure du conte »
– Conférences, tables rondes, rencontres avec les artistes, parcours de lecture et musique dans les expositions de l’Été photographique

Actions non liées aux expositions en cours
– Formation à l’accueil et à la médiation pour des personnes déficientes visuelles
– Rallye photo pour encourager les rencontres autour des pratiques amateurs

 

Historique

L’association Arrêt sur Images, fondée en 1987 par François Saint Pierre, photographe local,  et quelques amis, a d’abord organisé une exposition annuelle, puis, à partir de 1990, un festival, L’été photographique de Lectoure, qui acquiert rapidement un rayonnement international. En 1991, la mise à disposition par la Mairie d’une vénérable demeure au cœur de la ville, offre la possibilité d’une programmation permanente et permet la création du Centre de photographie, d’emblée labellisé par le Ministère de la culture avec six autres structures de diffusion de la photographie. Ce soutien de l’Etat, progressivement accompagné par celui des collectivités (région, département, commune) s’est concrétisé en 1999 par la signature d’une convention d’objectifs qui a permis au Centre de photographie de se développer et d’accéder à une certaine pérennité.

En 1999, le Centre de photographie se voit confier la médiation culturelle du Printemps de Cahors, qui devient en 2001 le Printemps de septembre. La même année, il devient Pôle national de ressources dans le cadre du plan Art et culture et en 2002, la Drac Midi-Pyrénées lui confie la mise en œuvre d’une formation continue des médiateurs culturels de la région, qui deviendra en 2005 le LMAC-MP.

En 2011, pour ses 20 ans, le Centre de photographie prend le nom de Centre d’art et photographie et s’installe dans la Maison de Saint-Louis, mise à disposition par la commune. Le bâtiment, spécialement rénové, plus vaste et plus accessible que celui de la rue Sainte-Claire, est largement ouvert sur la ville et offre de bien meilleures conditions d’accueil du public et de présentation des expositions.
Depuis sa création, le Centre a présenté près de 300 expositions, monographiques pour la plupart. Internationale pour moitié, la programmation comprend essentiellement des expositions inédites : premières expositions de jeunes artistes, œuvres nouvelles d’artistes de premier plan, expositions d’artistes inconnus ou n’ayant jamais exposé en France.

Centre d’art et photographie de Lectoure
8, cours Gambetta
32700 Lectoure

Tous les jours 14h > 19h

05 62 68 83 72
contact@centre-photo-lectoure.fr
www.centre-photo-lectoure.fr

Coordination / Communication : Marine Segond 
Médiation : Amandine Ginestet
Régie : Fabrice Bittendiebel
Accueil / Secrétariat : Claudine Zaccone

De Toulouse : N-124 direction Auch jusqu’à l’Isle-Jourdain, puis direction Fleurance par D-654 et Lectoure par N-21
De Paris : A-20 jusqu’à Montauban, puis A-62 direction Bordeaux, sortie Valence d’Agen, puis Lectoure par D-953.
De Bordeaux : A-62 sortie Agen, à 30 minutes de Lectoure par N-21

En train : gares TGV de Toulouse et Agen / Correspondances car SNCF : Agen – Lectoure et Auch – Lectoure

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn